Ï land Club 4x4 Plerguer

Ï land Club 4x4 Plerguer

chemin des cotes d'armor, compte rendu de réunion avec des membres du CG22

Ca ne concerne pas le I LAND CLUB de façon direct, mais nous sommes tous concernés car il s'agit tout de même de la pratique de notre loisir ! Je me permet donc de vous mettre en ligne le compte rendu des réunions que nous avons eu le 13 octobre. Vos idées, suggestions, et commentaires sont les bienvenus !

Compte rendu :

Salut tous le monde, comme nous nous étions engagé avec Didier à faire en sorte de tenir informer le maximum de motorisés, voici donc ce qui est ressorti de cette réunion : je serais tenter de qualifier ces 2 réunions d' échanges d'informations faites en toute honneteté avec le désir partager d'avancer ensemble.


Tout d'abord, notre première réunion avec la DDJS et le CG :

Cette réunion a duré plus de deux heures et demi, toutes les personnes sont arrivés avec un esprit d'ouverture. De ce fait, nous sommes parti du principe qu'on oubliait les erreurs faites par le passé et que nous allions repartir de zéro en oubliant les rancoeurs et préjugés, ainsi cela nous permettra d'avancer plus rapidement dans un travail constructif.

Au début de cette réunion, chaque intervenant nous a exposé son travail et ses obligations.

Ensuite, nous avons abordé les PDIRM, et là, toutes les personnes présentes ont dit NON AU PDIRM , cependant, le CG a l'obligation légale de "gérer les flux". J'explique :

si on compare la situation d'aujourd'hui à celle d'il y a 15 ou 20 ans, il faut tout de meme avouer que nous sommes beaucoup plus nombreux à fréquenter les chemins (motorisés et non motorisés)

Puisque tout le monde dit non au PDIRM, il faudra donc qu'on trouve ensemble des solutions acceptable par tous.

Suite au mail qu'à envoyer Didier aux élus du CG, nous allons etre reçu courant novembre par un vice président afin de voir quelle suite donner à nos travaux. Il semblerait que messieurs Mouy et Burlot seraient aussi présent à cette réunion, afin de nous aider à finaliser nos actions.


Donc en conclusion, c'est plus tot positif puisque tout le monde accepte de regarder dans le meme sens !


En ce qui concerne la réunion que nous avons eu ensuite à Planguenoual, ça c'est plus compliqué ! En effet, nous n'avions pas toute les infos concernant ce secteur, et nous (Didier, moi et Messieurs Burlot et Mouy) avons donc du gérer la crise !

Je ne m'étendrais pas trop sur ce sujet car il tient plus de la querelle de voisinage avec suspicion de hors piste en zone naturelle, et procès d'intention envers un quaddeur. Je pense que ce problème doit etre approfondi et éclairci au niveau du droit avant de pouvoir en discuter.

Le quaddeur s'est donc engagé à ne plus pratiquer sur cette zone en attendant plus d'information, et nous avons donc demandé (s'il s'agit bien de hors piste que les motorisés en soit averti par un BO, mais accompagné d'une note expliquant les risques encourus et de préciser que cette décision a été prise en accord avec les motorisés). Je précise bien que nous ne sommes d'accord que s'il s'avère qu'il s'agit effectivement de hors piste.

En contre partie, le reste des chemins restent ouverts, et quant à ceux qui sont déjà fermé par un arrêté (environ 5km sur les 35 ou 40km), tout les intervenants (mairie, CG, et autres randonneurs) sont prêts à rouvrir et le débat. Je tiens à préciser tout de meme, que cette idée a été soumise par la collaboratrice de monsieur Burlot, et que nous allons très certainement arrivé à quelque chose d'acceptable par tout le monde. Je pense que nous aborderons le sujet au CG avec messieurs Burlot et Mouy, afin que nous puissions proposé à la mairie un accord sur lequel nous nous serions déjà mis d'accord.

Enfin, il nous a été rapporté par le maire de Planguenoual que les panneaux d'interdictions avaient tendance à se promener jusqu'à sa mairie ! Je comprend tout à fait la colère, mais je me permet de vous demander de bien vouloir stopper ce genre de représailles, et de ne pas emprunter les chemins en question jusqu'à notre prochaine réunion à Planguenoual (fin décembre) afin de montrer notre bonne fois. Ainsi, nous aurons peut etre la possibilité de circuler de nouveau en toute légalité sur ces chemins.


Enfin, dernière info, lors de la réunion de Planguenoual a déjà donné une piste à explorer : celle dont nous parlons déjà depuis plusieurs mois, et il souhaitent que nous approfondissions ce sujet ensemble. Il s'agit de prendre modèle sur ce qui a été fait dans le 77 : une charte de bonne conduite avec autocollant à poser sur les véhicules. Cependant, il ne faudrait pas que cela devienne un passeport pour la c*nnerie, nous allons donc approfondir ça de façon à arriver à un truc sympa. Nous avons déjà parlé avec Didier de quelques idées sur le sujet, qui méritent d'etre approfondit, mais pour l'instant c'est encore trop tot pour développer car il ne s'agit que de notre point de vue, et il mérite d'etre affiné.


Nous tenons tout de meme à remercier tout les intervenants que nous avons rencontré lors de ces 2 réunions pour leur accueil, leur courtoisie, et leur volonté d'ouverture.


On vous invite donc à informer tout les motorisés que vous connaissez afin que chacun d'entre nous puisse avoir connaissance des travaux en cours. Quoiqu'il en soit, Didier et moi sommes à votre entière disposition pour tout autre question, tout vos commentaires et toutes vos idées sont les bienvenues.



Nous sommes parti sur de bonne base, donc affaire à suivre !!!


Texte rédigé conjointement par les délégués Codever et UniTT.




15/10/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres